Le nouveau défi de la livraison pour les marchands en ligne

Mis en ligne le 03/01/2017 par sacha

La livraison est devenu un enjeu fondamental pour toutes les boutiques en ligne. Le client est roi et exige une livraison rapide, pas cher et soigné. Colis pas livré, en retard ou abîmé… l’expérience du consommateur est non négligeable. Pour renforcer la proximité avec les clients, les e-commerçants usent de tous les moyens pour livrer dans les meilleures conditions.

Un réel avantage comparatif

La livraison est un critère qui est devenu un levier d’achat pour bon nombre de consommateur. Des millers de commande sont abandonnés à cause de frais de port trop élevé ou de délais de livraison trop long. Si Amazon a une emprise sur le e-commerce français, son service de livraison n’y est pas pour rien. En effet, le géant américain a mis les moyens logistiques pour vous livrer dans des temps records et de façon très soignée.

Le coût des frais de port fait également frémir plus d’un consommateur. C’est d’ailleurs pour cela que le nombre d’offres spéciales les proposant gratuitement a largement augmenté cette année. D’ailleurs, la plupart des e-commerçant et des grands noms du marché propose la livraison gratuite comme Zalando, Fnac ou encore Boulanger par l’intermediaire d’un code promo.

Le point d’orgue de la Foodtech

La bataille fait rage en France pour tous les acteurs de la Foodtech comme Deliveroo ou Ubereats. Et l’un des principaux éléments de ce business est bien la livraison. Si vous commandez régulièrement au bureau ou chez vous, il vous est forcément déjà arrivé un imprévu. Nourriture renversée, livraison oubliée, produit manquant… les mots ne manquent pas pour décrire ce genre de situation. Surtout lorsque vous avez payé le prix fort, notamment à cause des frais de livraison jugé élevé.

Alors que les coursiers pédalent tant bien que mal à travers la ville pour vous amener votre livraison à temps, la qualité de la livraison atteste de la qualité globale du service. Très peu d’acteur propose la livraison gratuite, il est donc judicieux de se baser sur la qualité de cette dernière afin de faire un choix. Faisant confiance à l’entreprise Stuart, Popchef assure une livraison de qualité tandis que Frichti propose également un package intéressant protégeant bien la nourriture.

Des livraisons en temps record

Si les délais de livraison se sont significativement amélioré récemment, il faut bien dire que Amazon ou Cdiscount n’y sont pas étranger. En effet, l’enseigne américaine s’est largement inspiré de Cdiscount pour lancer Prime Now. Les clients peuvent recevoir les colis le jour même ou dans deux ou trois heures suivant la commande. La barre placé si haut, les plus gros e-commerçants ont été obligée de déployer des moyens supplémentaires pour pouvoir rivaliser avec le géant américain.

Une course contre la montre s’est donc instauré entre les marchands en ligne. La livraison express est devenu de plus en plus banal. Concernant l’alimentaire, Chronodrive, E.Leclerc ou même Ooshop mène une course effréné avec des temps de préparation de commande record (15 minutes pour Leclerc et 30 minutes pour Chronodrive).

Ces temps de livraison record conviennent bien au consommateurs qui ont pu commander jusqu’au 24 décembre à 16h pour Noël. Si la livraison est devenu aussi rapide, les nouveaux coursiers n’y sont pas pour rien. Grâce à l’enterprise Stuart (dans laquelle La Poste a investi 20 millions d’euro), la livraison en trente minutes est devenu faisable pour bon nombre d’entreprises. Avec son système de tracking, elle permet même de savoir ou est exactement le coursier. Les avancées technologiques avance également pour Chronopost, qui permet dorénavant la géolocalisation d’un colis et la reprogrammation de la livraison de ce dernier.

Quelle sera la livraison dans quelques années ?

Quand on sait que le nombre de colis traité par jour peut atteindre 2,5 millions en période de fête et que cela va augmenter pour les prochaines années, on peut comprendre la volonté de trouver des moyens logistiques toujours plus innovants.

amazon

Les drones ont fait leur apparition et plusieurs enseignes ont déjà fait des tests très concluant. Les drones ont l’avantage d’éviter des frais supplémentaires pour les commerçants, d’éviter tout risque d’accident et d’améliorer le temps de livraison. Foodora en Australie, McDonalds au USA ou même récemment La Poste dans le Var ont testé les livraisons par drone. Cette solution semble être l’avenir de la livraison et plusieurs enseignes y songent sérieusement pour 2017.

Pour aller toujours plus loin dans l’automatisation de la livraison, des voitures autonomes sont développés. Par exemple Uber (par l’intermédiaire de sa filiale Otto) a réussi sa première livraison par camion autonome, de plus de 200 km au Etats-Unis. Pour les fans de pizzas, préparez vous également à vous faire livrer par des robots. Domino’s Pizza a expérimenté en Australie le prototype d’un véhicule autonome capable de livrer une pizza.
reduc dominos pizza
Cette mode touche touche le monde entier. En Asie, l’entreprise Rakuten, qui détient Priceminister, développe des multi-rotors en vue des JO 2020 afin de livrer des boissons et aliments. En ce qui concerne la Chine, le groupe Alibaba, qui détient Aliexpress, travaille sur des hélicoptères télécommandés capable de livrer dans les meilleures conditions des colis.

En plaçant l’utilisateur et son expérience au centre de tous les débat, les marchands en ligne ont bien remarqué qu’un potentiel devait être exploité concernant la livraison. C’est pour cela que des avancées technologiques ont lieu partout dans le monde afin de vous proposer un service optimisé.